Aidants Familiaux : soutient et liens durant les fêtes !

Etudiant.e.s Infirmier.e.s - IDE
11/12/2022

Comment soutenir et établir des liens avec les soignants  en cette fin année ?

Vos proches se tournent-ils rapidement vers vous lorsque des questions médicales se posent ?

Vous arrive-t-il de mettre votre « tenue d’infirmier.e » même lorsque vous êtes réunis autour de la table pour les fêtes ?

Beaucoup d’entre nous seront bientôt entrain de partager de bons moments avec différentes générations d’amis et de membres de la famille pour célébrer les fêtes.

Pour certains, c’est peut-être la première fois depuis longtemps que vous vous réunissez et il y aura beaucoup à rattraper.

Les fêtes sont un bon moment pour évaluer le bien-être de chacun, particulièrement s’il y a des membres dans votre cercle qui ont des problèmes de santé chroniques. Depuis que je suis devenu infirmier, j’ai régulièrement quelques questions qui arrivent (à croire que je suis Doctissimo !).

Je fais également partie de cette génération du milieu, assez âgée pour démarrer ma propre famille tout en soutenant les membres vieillissants de celle déjà présente.

Je vois directement l’impact physique et émotionnel sur les aidants familiaux. C’est certainement accablant pour toute la famille, mais je suis particulièrement préoccupé par la santé et le bien-être de ceux qui prodiguent des soins réguliers.

Définitions & chiffres

Mais qu’est-ce qu’un aidant ? Le terme aidant familial ou aidant naturel est là pour désigner les personnes qui viennent en aide à une personne dépendante et/ou handicapée.

Selon le code de l’action sociale et de la famille (Article R245-7), « Est considéré comme un aidant familial, le conjoint, le concubin, la personne avec laquelle le bénéficiaire a conclu un pacte civil de solidarité, l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu’au quatrième degré du bénéficiaire, ou l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu’au quatrième degré de l’autre membre du couple qui apporte l’aide humaine et qui n’est pas salarié pour cette aide ».

En tant qu’infirmier, je me sens chanceux d’être armé des connaissances et des compétences nécessaires pour être une source de soutien à ces personnes qui passent littéralement leur vie au chevet d’une autre, que ce soit un parent ou un ami.

La France compte 8,3 millions d’aidants dont 4,3 millions pour les personnes âgées. 53 % sont des femmes, 57 % sont des conjoints, 17 % sont des membres de la famille, selon le Centre National de Solidarité pour l’Autonomie (Aidants familiaux : guide à destination des entreprises 2014).

Signes de stress de l’aidant

Nous savons que les soins que nous prodiguons en tant qu’infirmier.e.s ne s’adressent pas uniquement à un patient individuel; nos soins s’étendent aux familles et aux communautés.

Il est important que nous soyons conscients des signes de stress des aidants dans les familles dont nous nous occupons, ainsi que dans nos propres familles. Ceux-ci comprennent l’épuisement professionnel, la négligence de soi, la consommation excessive d’alcool ou de drogues, la dépression, les problèmes de sommeil et les problèmes financiers.

Comment soutenir les aidants en tant qu’infirmier.e ?

Fournir des stratégies et des ressources profitera à la fois aux aidants familiaux et au patient. Il est essentiel de veiller à ce que l’aiguillage vers les disciplines appropriées telles que les soins infirmiers, la santé à domicile, la kinésithérapie et l’ergothérapie, le travail social, etc soit réalisé sans omettre un seul domaine.

Il est également important de donner la priorité à l’indépendance du patient dans le plan de soins, par exemple, en mettant en œuvre des mesures de sécurité, en structurant la routine quotidienne et en évaluant la prise de médicaments, leurs effets et leur action sur la vie du patient.

Le CNSA (Centre National de Solidarité pour l’Autonomie) a mis en place des cafés des aidants, ouverts à tous ces derniers quels que soient l’âge et la maladie de la personne accompagnée, afin d’échanger, partager et s’informer sur les aides possibles.

N’hésitez pas à partager ces petits conseils autour de vous !

Une question concernant la plateforme d’apprentissage IFSI ? Contactez-nous !